Je suis un chien, pas un jouet

je suis un chien pas un jouet

Impossible de revenir en arrière, Noël est bel et bien là. Vous aussi vous trouvez que d’année en année le temps passe à une vitesse folle? Le Réveillon de Noël c’est bel et bien ce dimanche.

Il ne vous reste que quelques jours pour terminer (ou commencer) vos achats de Noël. Pour beaucoup d’entre nous, les cadeaux les plus compliqués à faire sont sans doute ceux des enfants. Il y a souvent une grande différence entre les cadeaux qu’ils vous demandent dans leur lettre au Père Noël, ceux que vous pouvez leur offrir et ceux que vous pensez qu’ils devraient avoir. Vous aimeriez sans doute leur offrir des livres, un film et même pourquoi pas une expérience inédite et pourtant. Vos enfants vous réclament à corps et à cris le dernier jouet à la mode, pratiquement introuvable dans les magasins depuis la mi-novembre. Vous savez très bien que dans quelques mois ce jouet restera au fond du placard, condamné aux oubliettes et que vos enfants auront jeté leur dévolu sur un nouveau jouet. Vous ne savez donc pas très bien ce que vous devez faire. Et puis il y a cet autre « cadeau ». Celui qu’ils vous demandent année après année (et pas seulement pour Noël), ils s’arment de courage et vous le demandent encore et toujours, même s’ils savent d’avance que vous allez répondre « non ». Mais cette année, une fois de plus, ils vont encore vous dire « Maman, Papa, prenons un chien! »

Et même si vous leur dites « vous revenez encore à la charge avec votre histoire de chien? » cette idée grandit peu à peu dans votre tête. Vous avez commencé à regarder de plus en plus les chiens que vous croisez dans la rue avec leurs familles et vous vous êtes même surpris à penser « ça doit être super! ». Vous en parlez à d’autres parents autour de vous et tous sont unanimes, vous devez franchir le pas, avoir un chien c’est vraiment génial, ils apportent tellement de vie au foyer mais surtout beaucoup de tendresse. Mais avant de prendre une décision, il est important que vous vous posiez une question relativement simple: Pourquoi est-ce que je veux offrir un chien à mes enfants? Si le motif principal est la joie que vos enfants auront et les têtes d’émerveillement qu’ils feront lorsqu’ils verront leur nouvel ami, autant abandonner cette idée de suite. Certes ce moment peut être merveilleux, mais la majorité des chien ont une espérance de vie supérieure à 15 ans. Au contraire, si ce qui vous pousse à prendre cette décision ce sont les choses qu’un chien pourrait apporter à vos enfants et votre famille, vous pouvez continuer à y réfléchir.

je suis un chien pas un jouet

Les fêtes de fin d’année ne sont pas la meilleure époque pour faire entrer un chien dans votre vie. Notre routine est chamboulée par les festivités, nous organisons des dîners, des déjeuners, nous rendons visite à nos amis, notre famille, sortons faire des achats, etc. Il est également possible que comme vous êtes en congés vous passiez plus de temps que d’habitude à la maison. Ce que vous allez vivre avec vos enfants et le chien ne sera alors qu’une situation aussi idyllique qu’irréelle.

Lors du retour à un rythme normal, quand les enfants retrouveront les bancs de l’école et vous le chemin du travail, le chien restera seul de longues heures chez vous, à explorer chaque recoin de son nouveau foyer. Et peut-être que vous ne le trouverez plus si mignon que ça lorsqu’après une journée éreintante vous passerez le pas de la porte pour découvrir sa toute dernière bêtise. Les enfants eux trouveront ça très drôle, rassurez-vous. Ils rigoleront lorsque le chien mordra vos chaussures, de la même manière que vous aviez trouvé ça tellement hilarant la première fois que vous l’aviez même filmé en pleine action! Les enfants sont heureux, ils ont un ami à leurs côtés toujours prêt à jouer et faire des bêtises. Mais ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que ce qui est à leurs yeux un cadeau entraîne de grands changements dans votre vie.

Tout d’abord vous allez devoir vous lever plus tôt pour la première promenade du matin. Qui plus est, s’il s’agit d’un chiot vous devrez rentrer à la mi-journée pour le sortir une seconde fois (il y a d’ailleurs fort à parier qu’il n’ai pas pu se retenir toute la matinée sans faire ses besoins). Et toutes les petites surprises qu’il vous fait au quotidien! Une fois que vous aurez bien retenu la leçon, qu’il ne faut pas laisser la poubelle à sa portée, il s’en prendra à cette si jolie couverture que vous avez sur votre canapé. Vous allez vite faire une croix sur les sorties après le bureau pour prendre un verre ou faire des emplettes. Vous avez à présent une responsabilité bien plus importante, vous devez sortir votre chien. Et pour terminer la journée en beauté, n’oubliez pas le dernier pipi avant d’aller au lit, quand vous serez en pyjama sur le canapé et que vous devrez pourtant trouver la motivation nécessaire en vous pour le sortir une dernière fois.

Vous allez enfin vous coucher et vous vous demandez si vous avez suffisamment réfléchi avant de prendre ce chien.

Et qu’il reste encore de nombreuses années. Selon Google les chiens peuvent vivre jusqu’à 18 ans.

Et vous vous rendez compte que vous ne pouvez plus aller dans plein d’endroits, parce que votre chien n’a pas le droit d’y entrer.

Et que vos enfants vont grandir et quitter le nid.

Et qu’au bout du compte, ce chien que vous avez pris pour eux et bien en fait il est à vous et bien à vous!

Vous vous rendez compte que prendre un chien cela veut dire commencer une nouvelle relation. Un peu comme avoir un autre enfant, c’est une décision qui comme toutes les décisions a ses avantages et ses inconvénients. Mais un chien apporte tellement dans une vie que le reste pourra vous sembler bien secondaire.

On vous avait pourtant prévenu, c’est fou comme on peut s’attacher autant à un chien. Sans l’avoir vu venir, il a parfaitement trouvé sa place au sein de votre famille et en est maintenant un membre à part entière. Ce qu’on ne vous a peut-être pas dit c’est qu’un chien, c’est un investissement. Entre la puce électronique, les vaccins, les déparasitages, les croquettes… Et puis c’est plus fort que vous: il a déjà plusieurs colliers mais comme on vous a dit que les harnais c’était mieux, et bien vous lui en avez acheté un! Sans compter les jouets. Votre chien a fait ses besoins dans son panier, il va falloir en acheter un autre! Vous allez chez le vétérinaire bien plus souvent que vous ne rendez visite à votre propre médecin, parce que votre chien a un estomac un peu délicat. Au bout du compte, vous avez dépensé une jolie petite somme, bien plus que prévu! Et votre maison, on en parle? Avant l’arrivée d’un chien dans votre vie, on aurait pu la prendre en photo pour un magazine de décoration. Et même si vous arrivez à lui enlever cette fâcheuse manie de tout mordre, vous ne pourrez jamais gagner la guerre contre les poils. Ils sont partout: sur vos vêtements, votre canapé, votre pyjama. Des poils, des poils et encore des poils!

Vous avez commencé à vous documenter sur le monde canin et avouez-le, vus y avez pris goût! Vous êtes devenu rapidement incollable sur le sujet. Votre chien pourrait souffrir d’anxiété de séparation (rien que d’y penser ça vous êtes vous-même anxieux!) et ne pas supporter d’être séparé de vous plus que quelques minutes. Si vous osez le laisser seul, vos voisins se plaindront parce que votre chien va passer son temps à aboyer parce qu’il se sentira très mal. Vous avez également découvert que certains chiens ne supportent pas la compagnie des autres chiens. Vos promenades sont tellement musclées que vous avez résilié votre abonnement à la salle de sport. Vous passez votre temps à éviter les chemins où vous savez qu’il y a d’autres chiens, à croire que le vôtre n’aura jamais d’amis et que vous allez perdre les vôtres à force de ne plus pouvoir les recevoir chez vous.

Si vous êtes bel et bien prêt à assumer tout ça et pensez que vous pouvez ouvrir votre porte et votre cœur à un chien, n’oubliez pas que la meilleure option est toujours l’adoption. Chez Gudog nous sommes de fervents défenseurs de l’adoption, les refuges sont remplis de chiens en attente d’une famille aimante. En 2016 ce sont plus de 100 000 animaux qui ont été abandonnés en France. Adopter un chien c’est participer à la lutte contre l’abandon et au trafic de chiots.

Mais surtout n’oubliez pas: les chiens peuvent avoir des problèmes de comportement, ils peuvent avoir peur, aboyer et même mordre. Parce que ce sont des chiens, et non pas des jouets. Ils peuvent également devenir un membre très important de votre famille. Si vous décidez de prendre un chien, réfléchissez-y comme il se doit, cette décision pourrait bien changer votre vie.

Un commentaire

  1. Merci d’avoir écrit cet article pour rappeler à tous que la décision d’adopter un chien peut changer une vie! Bien sûr ce n’est pas toujours pratique, il faut penser à des détails comme l’hôtel qu’on va choisir en vacances ou la conférence à laquelle on ne va pas assister pour pouvoir rester à la maison… Mais en somme, le chien reste le meilleur ami de l’Homme et ce qu’il apporte est magnifique alors on s’accommode du reste 🙂

    Reply
    • Merci pour votre commentaire! C’est ce que nous souhaitions transmettre au public lorsque nous avons décidé de rédiger cet article.
      Heureusement les dog sitters de Gudog sont là pour venir en aide à ces propriétaires de chiens qui pour des vacances ou leur activité professionnelle doivent s’absenter et ne peuvent pas le prendre avec eux 🙂

      Reply

Leave a Comment.