La grossesse nerveuse

grossesse nerveuse chienne

Le chien, descendant du loup maintient certains comportements instinctifs propre à la survie, même si beaucoup de générations ont été passés auprès de l’humain. Un des claires exemples de cet héritage est la grossesse nerveuse dont peuvent souffrir les chiennes pendant leur cycle oestral. Gudog vous explique tout ce que vous devez savoir pour comprendre et vous occuper de votre chienne pendant ce processus.

Pourquoi existe-il la grossesse nerveuse chez les chiens ?

Avant d’expliquer comment traiter la grossesse nerveuse chez les chiens, nous allons comprendre le motif de son existence, son origine. Comme nous l’avons déjà dit, ce comportement provient de l’héritage des ancêtres des chiens, les loups. C’est un processus naturel qui sert de mécanisme de survie pour les chiots nouveaux-nés. Les femelles d’un troupeau, vers le milieu de la grosses nerveuse, ont les mêmes symptômes et changements physiques que les femelles réellements enceintes. De cette façon, elles peuvent également les nourrir, les éduquer et les élever. Cela donne plus de possibilités à la survie, bien que parfois les mères tombent malades ou meurent, les autres pourront tout de même s’occuper des petits.

grossesse nerveuse chienne

Processus et symptômes de la grossesse nerveuse

La grossesse nerveuse n’est pas une maladie, mais juste un dérèglement hormonal qui se retrouvent chez certaines femelles pendant la période des chaleurs. De plus, ce n’est pas commun chez toutes les femelles, il est estimé que cela touche six chiennes sur dix. Il existe trois trois facteurs psychologiques : la puberté, les hormones, et si la chienne n’a toujours pas procrée.

Ce que nous connaissons plus communément comme les chaleurs, n’est juste qu’une phase du cycle oestral des chiennes. Il y a ensuite une période de deux mois environ où les symptômes d’une grossesse nerveuse peuvent apparaître.

Elles peuvent ne pas présenter tous les symptômes, ni les présenter en même temps. Ceux-ci sont les principaux :

  • Abdomen gonflé
  • Prise de poids
  • Instabilité et nerviosité
  • Insécurité
  • Changements de comportements et d’habitudes
  • Irritabilité
  • Perte d’appétit
  • Diminution de l’activité
  • Augmentation de la taille des mamelles
  • Préparation du “nid”
  • Adoption d’objets (peluches, chaussures…)
  • Gémissements
  • Grattements des murs et du sol

 

grossesse nerveuse chienne

Quel traitement dois-je suivre ?

Votre chienne peut présenter certains symptômes après environ un ou deux mois après la fin de ses chaleurs. Dans ce cas, emmenez-la chez le vétérinaire pour déterminer si elle est réellement gestante, ou au contraire si elle souffre d’une grossesse nerveuse.

A partir de là, vous devrez suivre certaines règles les deux ou trois semaines que durera le processus. Ceux-ci sont des conseils qui facilitera la vie de votre chienne :

  • Occuper son esprit en augmentant son niveau d’activité et d’exercice physique
  • Réduire l’apport en glucides
  • Empêcher qu’elle ne se lèche les mamelles (si elle produit du lait). De cette façon,il n’y aura pas de stimulation quant à la production. La production excessive pourrait provoquer une mastite. Comme traitement préventif nous pouvons laver les mamelles régulièrement avec un pansement humide
  • Cacher les objets qu’elle a adopté comme étant ses chiots
  • Eviter qu’elle créer un nid oú elle place les objets “adoptés”
  • Réduire la quantité d’eau qu’elle boit par jour. Cela l’aidera à produire moins de lait
  • LA CHOUCHOUTER ÉNORMÉMENT

 

grossesse nerveuse chienne

 

Comme nous avons dit précédemment, les symptômes peuvent disparaître au bout de deux ou trois semaines. Si ce temps est écoulé et que les symptômes persistent, vous devez l’emmener chez le vétérinaire pour lui faire un diagnostic et comprendre ce qui se passe.

Existe-il une solution pour éviter la grossesse nerveuse ?

Aujourd’hui il n’existe aucun traitement pour éviter ce genre d’incident. C’est pourquoi il y a de plus en plus de stérilisations, non seulement pour éviter les chaleurs et ces conséquences mais également car cela réduit le risque de certaines maladies et tumeurs.

Leave a Comment.