La stérilisation de la chienne

stérilisation chiennne

Dans quels cas la stérilisation de la chienne est-elle conseillée?

Lorsque l’on prend la décision de faire stériliser sa chienne plusieurs motifs peuvent entrer en ligne de mire.

Principalement, et la raison pour laquelle la plupart des refuges pour animaux recommandent cette pratique est pour pouvoir contrôler les grossesses non désirées et la natalité, ce qui permet d’éviter l’abandon ou que les chiots de cette portée à venir ne terminent entre de mauvaises mains.

Chez certaines femelles, les portées peuvent aller jusqu’à quinze chiots. Si de ces chiots, chaque petite femelle a à son tour d’autres portées une fois adulte, vous pouvez imaginer le nombre de chiots qu’aura engendré (directement ou indirectement) votre chienne?

En tant que propriétaire de chien nous sommes responsables de tous ces petits chiots et pour leur éviter un destin malheureux il nous incombe de surveiller notre chienne pendant ses phases de fertilité. Éviter qu’elle ne soit en contact avec des mâles non stérilisés, empêcher qu’elle ne puisse s’enfuir ou se perdre.

La santé est aussi une raison majeure qui motive de plus en plus de personnes à stériliser leur chienne.

Les femelles peuvent développer des kystes et tumeurs dans l’ensemble de leurs organes reproductifs. Elles peuvent également être sujettes à des grossesses nerveuses (pseudogestation) ou à une tumeur des tissus mammaires. Cela est dû au fait qu’elles fabriquent du lait alors qu’il n’y aura pas de chiots pour le boire. Ce lait congestionne alors les tissus et peut développer une inflammation ou infection de la zone, donnant lieux à des kystes et tumeurs. 

Une chienne stérilisée ne souffre pas de grossesses nerveuses, c’est pourquoi le risque de souffrir des kystes des tissus mammaires est grandement diminué. L’âge de la chienne lors de la stérilisation influe beaucoup: si vous n’avez pas l’intention de faire faire des petits à votre chienne, nous vous conseillons donc de la faire stériliser le plus tôt possible, avant ses premières ou deuxièmes chaleurs.

Faire stériliser une chienne permet également d’éviter les infections de l’utérus (piomètre), les kystes ovariens et les prolapsus vaginaux.

Si vous ne souhaitez pas que votre chienne ait un jour des chiots, l’idéal est donc de la faire stériliser le plus tôt possible afin de protéger sa santé et de lui éviter bien des complications.

Comment se déroule l’opération?

Anesthésie générale:

Le vétérinaire réalisera tout d’abord un examen préchirurgical à la chienne. Grâce à une prise de sang et à une radio du thorax, il pourra vous dire si l’anesthésie générale est envisageable, selon son état de santé. Il posera également toute une série de questions par rapport aux antécédents de santé de la chienne, si elle a ou a eu une maladie, si elle prend un traitement médical ou si elle présente une allergie. N’oubliez rien et apportez au vétérinaires tous les éléments qui sont en votre possession sur la santé de votre chienne.

Une fois que le vétérinaire donne son autorisation à l’opération, on vous fixera un rendez-vous pour l’opération. Les chirurgies sont souvent prévues le matin dans les cliniques vétérinaires et il faudra que votre chienne soit à jeun pour l’intervention sous anesthésie générale. Il vous faudra donc lui retirer sa gamelle d’eau et de nourriture depuis la veille au soir et ne lui donner aucune friandise ce soir-là.

Les constantes vitales de la chienne sont monitorisées pendant toute l’opération et elle sera également surveillée par un spécialiste. Toutes ces précautions permettent de détecter n’importe qu’elle anomalie à temps afin d’éviter toute complication à la chienne

L’intervention chirurgicale

Une fois que la chienne est anesthésiée, on lui rase l’abdomen pour éviter tout risque d’infection que pourraient causer des poils dans la blessure.

Le but de cette opération est de retirer les ovaires et l’utérus de la chienne avec le moins de risque possible pour elle (ovariohistérectomie).

Après l’opération, on passe alors à la phase de réveil qui doit se faire progressivement et dans le calme. Cela peut prendre plusieurs minutes et une fois que la chienne aura retrouvé ses esprits, le vétérinaire la laissera en observation plusieurs heures afin de s’assurer que tout va pour le mieux.

Dans la plupart des cas, la chienne peut rentrer chez elle dans la journée. 

Soins spécifiques après l’opération de stérilisation

Arrivés à ce stade, tant la chienne comme le vétérinaire ont joué leur rôle pour le bon déroulement des choses. C’est maintenant au propriétaire de prendre soin de sa chienne et de tout faire pour que la cicatrice se soigne le plus rapidement possible.

Il est possible que dans les heures suivant l’opération la chienne soit un petit peu absente, endormie et ne souhaite ni manger ni boire. Dans ces cas-là nous recommandons d’acheter une boîte de nourriture humide gastro-intestinale à base de poulet et de riz et de lui en donner en petites quantités, sans jamais la forcer. Il est également possible de la laisser jeuner le jour suivant si elle le souhaite.

Il est plus de recommandé de faire porter à la chienne une collerette afin qu’elle ne puisse pas lécher ses points de suture, ce qui pourrait entraîner une infection, ou pire encore, qu’elle essaye de s’arracher les points, ce qui serait extrêmement dangereuse!

Il faudra également veiller à ce que la chienne n’effectue aucun mouvement qui pourrait tirer sur ses points (sauter, courir, monter ou descendre du canapé ou du lit, etc.).

Le vétérinaire vous indiquera si la chienne a besoin de prendre un traitement suite à l’opération et vous expliquera les gestes à faire pour bien désinfecter et hydrater la cicatrice.

Selon le genre de points que le vétérinaire aura pratiqué pour refermer l’incision, il faudra attendre un certain nombre de jours avant de pouvoir les retirer. La majorité des opérations se terminent par une suture intradermique (points internes) avec un matériel qui se résorbe de lui-même.

Avantages et inconvénients de la stérilisation de la chienne

Avantages:
  • Évite les grossesses non désirées
  • Réduit le risque de tumeurs, kystes et prolapsus, ce qui allonge l’espérance de vie de la chienne
  • Évite les grossesses nerveuses (pseudogestations)
  • Améliore considérablement les relations de la chienne avec d’autres chiens. Il est particulièrement désagréable pour elle de se faire aborder par les chiens qui essayent de s’accoupler avec elle alors qu’elle n’est pas dans une phase réceptive. Elle pourrait « prendre en grippe » le reste des chiens et devenir agressive.
  • Évite que les mâles ne se battent pour pouvoir s’accoupler avec elle
  • Évite que la chienne cherche à fuir, que ce soit pour échapper d’un mâle trop insistant ou au contraire, pour trouver un partenaire lors de sa phase réceptive.
  • Bien que cela est moins important, nous évitons ainsi les menstruations de la chienne qui provoquent des écoulements de sang tous les 6 mois
Inconvénients:
  • Si la chienne est âgée, l’anesthésie générale est risquée puisqu’elle pourrait souffrir d’une insuffisance cardiaque ou pulmonaire pendant l’intervention
  • Dans certains cas, le post-opératoire est particulièrement difficile pour la chienne (et ses propriétaires)
  • Dans des cas très rares, la chienne peut présenter une incontinence urinaire après l’opération
  • Les chiennes stérilisées ont (parfois) plus tendance à l’embonpoint. Il faudra alors bien surveiller son alimentation et lui proposer une activité physique régulière

Notre expérience personnelle: la stérilisation de notre chienne Sakura

Cela faisait un moment que nous réfléchissions et nous ne savions pas si stériliser ou non Sakura. Pendant ses chaleurs elle avait essayé de s’enfuir alors qu’un mâle insistant essayait de s’accoupler avec elle et avait été poursuivie par des dizaines et des dizaines de chiens. Cela commençait à avoir un effet négatif sur sa relation avec les autres chiens et elle s’était montrée agressive plus d’une fois.

Qui plus est, lors de ces chaleurs précédentes elle avait fait deux grossesses nerveuses qui lui avaient gonflé les mamelles. Elle s’était montrée apathique, n’avait plus envie de sortir et passait ses nuits à gratter dans son panier.

Voyant que Sakura pourrait avoir des problèmes de comportement et de santé causés par ses cycles menstruels, nous avons profité du fait qu’il fallait lui réaliser une anesthésie générale pour lui retirer un petit kyste sur la patte et nous l’avons faite stériliser.

La cicatrice de Sakura le jour même de l’opération. Les points sont intradermiques et se résorbent seuls. 

cicatrice stérilisation chienne

Si vous avez d’autres chiens à la maison, nous vous conseillons de faire porter un vieux t shirt à votre chienne afin que son ami(e) ne vienne pas lécher sa blessure. Les chiens ont l’habitude de lécher les blessures des autres chiens pour les soulager.

Sakura

Nous chouchoutons bien notre petite convalescente dans les bureaux de Gudog! 

la foto 3 (3)

Nous espérons que cet article vous a été utile pour prendre la décision de faire stériliser ou non votre chienne.

Conscients qu’il existe de nombreux points de vue et opinion sur la question, nous avons juste souhaité partager notre expérience et notre avis sur ce sujet. Comme nous n’avons pas l’intention de faire faire des petits à Sakura, nous avons préféré procéder à l’opération pour éviter les risques qu’une non stérilisation pourraient présenter.

Et vous, quelle décision avez-vous prise pour votre chienne? Dites-le nous en commentaires de cet article ou sur Facebook ou Twitter!

Leave a Comment.