Notre guide pour voyager sans stress avec son chien

2020 sera l’année des congés ! Le calendrier offre, cette année, son lot de weekends prolongés. Autant d’opportunités de partir à l’aventure avec votre chien ! Mais comment faire pour bien le préparer au voyage ? Un seul maître-mot : l’organisation. Et pour vous aider, voici notre petit guide (d’autres conseils figurent aussi  ici : https://blog.gudog.fr/voyager-avec-un-chien/) !

Démarches préalables

Avant d’entreprendre un voyage avec votre chien, il convient de vous poser les bonnes questions. L’état de santé de mon chien, son niveau de stress et/ou son âge lui permettent-il de supporter un déplacement et un séjour hors de sa zone de confort ? Pourrai-je lui consacrer le temps et l’attention dont il a besoin ? Enfin, et si mon chien ne peut me suivre, ai-je un moyen de le faire garder ? Ce questionnement vous permettra de prendre une décision respectueuse de son bien-être.  Et si toutou est disposé à vous suivre, tâchez de préparer au mieux ses vacances.

Tout d’abord, il faudra vous assurer que les vaccins de votre animal sont à jour, quitte à prévoir une visite chez le vétérinaire, et faire en sorte, si votre chien suit un traitement, d’avoir assez de médicaments pour couvrir l’entière durée du séjour hors du domicile. Vous devrez également prévoir une trousse à pharmacie : désinfectant, antiparasitaire, tire-tiques, sérum physiologique, crème cicatrisante, anti-diarrhéique, médicament contre le mal des transports. Si vous partez à l’étranger, en plus du carnet de santé de Médor, il peut vous être demandé un certificat sanitaire international, un passeport européen et/ou un permis d’importation.

Ensuite, il faudra préparer la valise de votre toutou : caisse de transport, laisse et collier (où figurera son nom et votre numéro de téléphone), couchage,  gamelle, aliments (si diète particulière),  jouets. Il s’agit d’offrir à votre chien un maximum de repères familiers, pour prévenir un stress trop important.

Enfin, il peut être intéressant de souscrire une assurance, afin de couvrir de possibles frais médicaux ou de rapatriement, d’assistance et/ou de responsabilité civile, et ainsi vous prémunir du moindre souci.

Le transport

Voiture  

Ce mode de transport est certainement le moins anxiogène pour votre chien. S’il n’a pas l’habitude des longs trajets, habituez-le progressivement. Lors de votre déplacement, vérifiez qu’il est en sécurité : harnais de sécurité, grille de séparation, caisse de transport. Assurez-vous également de son confort : installez-le sur sa couverture favorite, placez des pare-soleils pour le protéger, donnez-lui à boire régulièrement et ne le laissez pas enfermé dans le véhicule en cas de chaleur. Enfin, faites des pauses régulières : toutou sera heureux de se dégourdir les pattes !  Plus de conseils : https://blog.gudog.fr/voyager-en-voiture-chien/

Avion

Les modalités de voyage en avion avec un animal varient d’une compagnie à une autre. Aussi, il semble judicieux de contacter la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagerez.  Concernant la caisse de transport : il s’agira d’y habituer votre chien, afin de minimiser son anxiété. La caisse doit répondre aux normes IATA et être étiquetée (coordonnées,  informations relatives à l’animal). Enfin, prévoyez d’arriver en avance à l’aéroport, car l’enregistrement peut prendre du temps. Au préalable, faites une longue promenade avec votre chien, évitez de le nourrir avant l’embarquement et n’oubliez pas ses documents !

Train

En principe, la SNCF accepte les chiens à bord de ses trains. Le poids de l’animal déterminera le coût et les conditions de voyage (caisse, muselière). Consultez le site de la SNCF pour préparer au mieux le périple de votre toutou : https://www.sncf.com/fr/offres-voyageurs/voyager-en-toute-situation/animaux-de-compagnie.

Bateau

Il est vivement conseillé de contacter la compagnie maritime concernée.  En général, le chien doit être muselé et tenu en laisse. Parfois vous serez autorisé(e) à voyager avec lui en cabine, parfois vous devrez placer votre animal dans une des caisses prévue à cet effet.

Destination

L’étranger 

Il faudra vous informer scrupuleusement au préalable, car les formalités varient d’un pays à un autre.  En UE, vous devrez vous assurer que votre chien est identifié par puce électronique, détenteur d’un passeport européen,  vacciné contre la rage et déparasité. Hors UE, les règles peuvent être encore plus strictes : certains pays exigent une mise en quarantaine, un titrage antirabique obligatoire, des tests sanitaires spécifiques. A noter que les races catégorisées sont parfois interdites de sol. En tout cas, n’hésitez pas à contacter les services consulaires de votre pays de destination, pour éviter toute mauvaise surprise.  Plus de conseils : https://blog.gudog.fr/voyager-chien-letranger/

Mer ou montagne 

Sports d’hiver ou plage, assurez-vous de tout mettre en œuvre pour respecter le bien-être de votre chien. Vérifiez l’accessibilité de votre chien à la station balnéaire/de ski où vous vous rendrez : consultez des sites tels que http://www.voyageavectonchien.com/fr/partir-au-ski-avec-son-chien/ ou http://www.animaux-sur-la-plage.com.  Ne surestimez pas les capacités de votre animal : tous les toutous ne sont pas disposés à  s’adonner aux bains de mer, au cani-raquettes ou au cani-trail ! Protégez votre chien de la chaleur (évitez les sorties aux heures les plus chaudes), du froid (conseils ici : https://blog.gudog.fr/emmenez-chien-aux-sports-dhiver/), de l’humidité (séchez-le après chaque baignade ou promenade dans la neige).

Hébergement

Dernière condition sine qua non pour que votre voyage avec votre chien se déroule au mieux : un hébergement dog-friendly ! Camping, hôtel, location…Peu importe l’option, il s’agit de savoir si votre chien sera accepté sur votre lieu de villégiature. Renseignez-vous au préalable auprès du prestataire ou sur Internet (en activant le filtre « animaux acceptés », par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.