conseils bien laver un chien

Conseils pour bien laver un chien

Votre chien et vous… une magnifique histoire d’amour ! Mais malheureusement, comme de nombreuses idylles, vous avez aussi des mauvais moments. Et s’il y a un moment qui vient apporter son lot de nuages à votre relation avec votre chien, c’est bien celui du bain !

Avec certains chiens, la tâche est relativement simple à accomplir, d’autres la tolèrent, stoïques, alors que pour un troisième groupe… c’est le drame.

Il est important de faire en sorte que le moment du bain ne se transforme pas en un cauchemar pour votre chien. Mais pour cela, vous allez devoir vous armer de patience. Et de bien vous équiper / informer au préalable ! À continuation, on vous explique tout pour bien laver votre chien.

Si votre chien est un chiot, une bonne manière de l’habituer à ses futurs bains, est de pratiquer sur lui des exercices de manipulation au quotidien. De cette manière, il apprendra à tolérer d’être touché, ce qui facilitera grandement les bains, mais également les visites chez le vétérinaire ou les soins de tous les jours.

Pour cela, il suffit de toucher les différentes parties du corps du chien, pendant environ cinq minutes chaque jour. Lui prendre les pattes, les étirer vers l’avant, vers l’arrière, lui toucher la croupe, la queue, les oreilles, le museau… Commencez par des instants très courts, et jour après jour, augmentez la durée très brièvement. Après chaque séance de manipulation où le chien s’est bien comporté, donnez-lui une friandise pour le féliciter. En plus de ces exercices, vous pouvez brosser le pelage de votre chien pendant quelques minutes chaque jour, tout en lui donnant un jouet pour qu’il se concentre sur autre chose.

Qu’elle est la bonne fréquence pour laver un chien ?

En fait c’est assez simple, il faut laver un chien… quand il en a réellement besoin. La fréquence dépendra donc de son style de vie et de ses activités.

Certaines personnes lavent leur chien tous les quinze jours, d’autres le font tous les trois mois. Ce qui est important c’est de veiller à ce que son pelage soit en bonne condition d’hygiène au quotidien. Pour cela il faut le brosser souvent, tous les jours pour certains chiens. Le brossage permet de retirer l’excès de saleté et les poils morts, afin de garder un pelage propre et en bonne santé. Il existe également des lingettes spécialement pensées pour les chiens (mais pas trop pour Mère Nature et la sauvegarde de l’environnement) et des shampoings secs.

Pour les chiots, il faudra attendre qu’il ait tous ses vaccins et ses traitements contre les parasites à jour, avant de lui donner son premier bain. En attendant (oui parce qu’un chiot c’est très mignon, mais parfois ça peut sentir fort) vous pouvez retirer l’excèdent de saleté avec une brosse et lui appliquer du shampoing sec ou le nettoyer avec des lingettes prévues à cet effet.

Quel est le meilleur endroit pour laver un chien ?

Chez le toiletteur

Vous n’avez peut-être pas le temps, l’envie ou l’installation adéquate pour laver vous-même votre chien. Vous avez donc la possibilité de faire appel à un professionnel : un toiletteur. Mais il est important de vous informer un minimum au préalable, afin de vous assurer que vous laissez votre chien entre de bonnes mains. Le moment du bain peut s’avérer assez stressant pour un chien, surtout si vous le laissez soudainement avec un inconnu. Le tumulte dans certains salons pourrait également lui être désagréable.

Vous pouvez vérifier quelques points stratégiques pour vous assurer que votre chien ne va pas passer un moment très désagréable. Il pourrait être stressé par des éléments comme les aboiements ou pleurs d’autres chiens, un grand nombre de clients présents dans un espace réduit, une musique ou des bruits de rue trop élevés… Vous pouvez demander à être présent lors de la première séance de toilettage. Pour rassurer votre chien d’une part, mais également pour vérifier que cet endroit lui conviendra d’autre part.

bien laver un chien

Machines automatiques dans les stations-service

Dans certaines stations-services vous trouverez des zones pensées pour laver les chiens. Elles peuvent avoir une machine automatique, ou tout simplement un tuyau d’arrosage et une chaîne pour attacher le chien. Si vous pouvez éviter de les utiliser, votre chien vous en sera très reconnaissant. En effet, entre le bruit des véhicules, l’odeur d’essence et les nombreux passants, cet endroit regroupe tous les éléments du cauchemar idéal pour votre ami. Confronté à un environnement trop stressant, il pourrait être tenté de s’enfuir. Et en sachant que les stations-service se trouvent souvent aux abords de grandes routes… autant éviter !

La baignoire ou la douche de la maison

Si vous optez pour l’option douche ou bain à la maison, nous vous conseillons d’avoir tout le matériel nécessaire à portée de main avant de commencer. Voici quelques conseils :

laver un chien

  • Un tapis de bain ou une grande serviette à poser au fond de la douche ou de la baignoire, pour qu’une fois sous l’eau le chien n’ait pas l’impression de glisser, ce qui pourrait le perturber.
  • Deux serviettes sèches pour le sécher à la sortie du bain.
  • Shampoing, après-shampoing (si nécessaire) et un petit récipient pour y verser de l’eau.
  • Une brosse et si besoin un sèche-cheveux.
  • Sans oublier : une bonne dose de friandises pour le féliciter après ce moment… éprouvant !

Comment laver un chien correctement ?

Avant de commencer, nous vous conseillons de bien le brosser, afin de retirer un maximum de poils morts.

brosser un chien

Une des choses les plus pénibles pour les chiens au moment du bain est la sensation de vulnérabilité qu’ils perçoivent dans ce contexte. Ils sont placés de force dans un contenant duquel ils n’ont pas le droit de sortir, et une personne positionne son corps au-dessus du leur, en le touchant sans ménagement et en pointant sur eux un jet d’eau invasif et bruyant.

Pour tenter de minimiser cette sensation, vous pouvez essayer d’entrer dans la douche ou la baignoire avec lui. Le fait d’être à sa même hauteur l’aidera à se sentir plus en sécurité. Par contre nous préférons vous prévenir : il y a fort à parier que vous terminiez trempé !

Remplissez la baignoire d’eau tiède jusqu’à la hauteur de ses pattes, sans recouvrir sa poitrine. Utilisez le récipient (non cassable, c’est mieux !) pour verser doucement de l’eau sur son dos, en évitant la tête. Si votre chien essaye de s’échapper, ne lui criez pas dessus. Parlez-lui calmement et récompensez ses efforts avec une friandise.

Après avoir humidifié son pelage, appliquez le shampoing avec la paume de votre main et effectuez un léger massage sur le corps du chien jusqu’à former de la mousse. N’oubliez aucune zone (ventre, queue, pattes). Gardez les parties les plus pénibles pour lui pour la fin. Le nettoyage de la tête et de la gueule risque de ne pas lui plaire. Vous pouvez essayer de le frotter avec un linge ou une petite serviette imbibée de mousse, pour ne pas lui verser un grand jet d’eau.

laver un chien

Vous pouvez à présent vider la baignoire et commencer à rincer le chien. Plutôt que de le faire directement avec le jet d’eau, nous vous conseillons de le faire avec un récipient en versant doucement de l’eau sur chaque zone. Si votre chien tolère assez bien cela, vous pouvez utiliser le pommeau de douche mais toujours à basse pression et en surveillant la température de l’eau. De la même manière que lors du shampoing, n’oubliez aucune zone au rinçage. Et faites particulièrement attention au moment de rincer la tête du chien. Votre chien sera bien rincé lorsque l’eau qui coule sur lui ressortira transparente. Si c’est n’est pas le cas, refaites-lui un shampoing. Après le rinçage, essorez le surplus d’eau de son pelage avant de le laisser sortir de la baignoire ou de la douche.

Enroulez-le dans une grande serviette, et posez la deuxième au sol afin qu’il puisse s’y frotter. Veillez à bien sécher à la serviette l’excès d’humidité dans les plis de la peau, les oreilles et entre les coussinets.

Si votre chien n’aime pas le sèche-cheveux, vous pouvez essayer de le laisser sécher à l’air libre s’il fait beau, ou à la maison si la météo n’est pas clémente. Pour l’odeur de chien mouillé à la maison, vous devrez prendre votre mal en patience. Dans tous les cas, il est bien pratique de lui apprendre à tolérer le sèche-cheveux. N’oubliez pas de bien le brosser pour démêler ses poils et surtout, de lui donner une friandise à la fin de la séance.

Quel shampoing utiliser pour laver un chien ?

Il existe sur le marché de nombreux shampoings pour laver les chiens. Si votre compagnon a des problèmes de peaux, le mieux étant de vous faire conseiller par un vétérinaire afin qu’il vous oriente vers un shampoing pour peaux atopiques, anti-démangeaisons ou ciblant le problème concret que rencontre votre chien.

Vous pouvez également choisir un shampoing en fonction du type de poils de votre chien : courts, longs, blancs, fins… Vous avez l’embarras du choix !

laver un chien

Vous avez des astuces à partager avec nous pour transformer l’heure du bain de votre chien en un moment de détente ? Nous sommes preneurs ! Laissez-nous un commentaire en bas de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.