Les chiens et la notion de temps : L’anxiété de séparation

Votre chien connaît-il l’heure de ses promenades quotidiennes ? Reste-t-il devant la fenêtre à attendre que vous rentrez du travail ? Nos petits compagnons ont-ils réellement la notion du temps ou avons-nous encore beaucoup à apprendre sur le sujet ?

pug

Lorsque nous essayons de comprendre la notion de temps chez le chien, il nous est difficile de ne pas utiliser des concepts purement humains,  comme l’heure, la minute, la seconde, ou encore la mémoire épisodique, processus par lequel on se souvient des événements vécus avec leur contexte (date, lieu, état émotionnel). La réalité est que les chiens perçoivent le temps d’une autre façon, sans pour autant être figés dans l’instant présent.

De récentes études ont démontré que les chiens ont aussi une notion du temps propre à leur espèce. Les chiens sont capables de percevoir le temps qui les sépare d’un événement précis, par exemple, « ma gamelle est vide depuis six heures ». Ils apprennent aussi de leurs expériences passées, ce qui leur permet d’anticiper des événements futurs. Votre chien vous voit mettre votre manteau, ou entend le bruit des clés, et comprend que votre départ est imminent. C’est en quelque sorte une version canine de la mémoire épisodique humaine.

Des preuves scientifiques, basées sur les changements de comportements du chien lorsque son maître le laisse seul pendant des durées différentes, ont démontré que les chiens sont plus affectueux lorsque les périodes de séparation étaient plus longues. Plus la période est longue, plus l’excitation du chien augmente ; cela vous semble familier, n’est-ce pas ? Les propriétaires de chiens connaissent bien ce comportement, mais ce qui est remarquable avec cette étude, c’est qu’elle prouve que les chiens identifient les périodes de temps et réagissent différemment selon la durée.

Pour les chiens, qui souffrent d’anxiété de séparation, la différence entre une heure et cinq heures peut générer une légère agitation ou une véritable crise de panique. L’anxiété de séparation chez le chien s’exprime par les aboiements, les hurlements, les gémissements, la destruction d’objets en mordant, grattant ou creusant, et / ou aussi par le fait d’uriner et de déféquer dans des endroits inappropriés tandis que son maître est absent, ou de retour après une absence.

dogs-mess-home-humor-17

Il y a plusieurs façons d’aider votre animal à faire face au problème de l’anxiété de séparation. Il peut être utile de ne pas lui laisser accès à toute la maison, et au contraire l’installer dans une pièce calme et reposante, car l’accès à un si grand espace peut être pesant pour votre chien lorsque vous vous absentez. Vous pouvez également lui laisser un vêtement que vous avez porté récemment. Votre parfum aura un effet apaisant sur votre toutou. Essayez aussi de laisser quelques jouets. Ils peuvent fournir une distraction bien nécessaire pour votre chien lorsque vous êtes absent.

Et n’oubliez pas :

Si vous vous absentez, et que votre chien doit rester seul à la maison pendant de longues heures, les dog sitters Gudog de votre ville se feront un plaisir de prendre soin de votre chien pendant votre absence. 

Un commentaire

Leave a Comment.