11 erreurs que nous commettons tous les propriétaires de chiens

chien mange restes

1. Le traiter comme un être humain

Vous parlez à votre chien comme vous le feriez avec un enfant de 4 ans? Vous lui achetez des vêtements « trop choux » et le promenez dans une poussette alors qu’il n’a aucun problème de santé qui l’empêche de marcher, vous lui coupez les poils de manière extravagante ou pire encore, le teignez de couleurs flashy? Ce ne sont que quelques exemples des mauvaises habitudes qu’adoptent certaines personnes lorsqu’elles humanisent trop leur chien. Certes notre chien est un membre à part entière de notre famille, mais il reste un animal et il faut le respecter en tant que tel.

 

2. Lui donner de la nourriture alors que vous êtes à table

Avoir un chien réclamant que vous partagiez votre nourriture alors que vous êtes en train de manger est assez pénible. Sans parler de ceux qui essayent de vous la voler dès que vous avez le dos tourné! Si un chien a ce genre de comportement, c’est parce que personne ne lui a jamais donné de limites. Même si ce genre de comportement ne vous dérange pas, il faut penser aux autres personnes qui vivent avec vous ou partagent votre table que ce soit à la maison ou à l’extérieur. Avoir un museau qui vous pousse sous le bras tout le repas ne fait plaisir à personne. Sans parler du fait que pendant ce temps votre chien souffre, parce qu’il est extrêmement frustré de ne pas obtenir ce qu’il souhaite.

Le mieux étant d’ignorer votre chien et de profiter de votre repas. Évitez ne serait-ce que le contact visuel, sinon tous vos efforts seront vains.

 

3. Vous immiscer dans ses relations avec d’autres chiens

Sans doute une des pires choses à faire, surtout dans la rue: vous immiscer dans les rencontres que fait votre chien avec d’autres chiens ou leurs jeux au parc. Lorsque votre chien fait la rencontre d’un autre chien, donnez-leur quelques secondes pour qu’ils puissent se sentir. Tirer sur la laisse alors que votre chien est en train d’essayer d’obtenir plus d’informations sur l’autre chien est en effet une très mauvaise idée. Cela donne une note négative à l’expérience pour les deux chiens et empêche qu’ils puissent s’entendre bien. Donnez-lui un peu de temps, sans exercer de tension sur la laisse, et appelez-le par son nom pour qu’il vous suive au bout de quelques instants.

4. Ne pas être constant dans les choses qui lui sont permises ou interdites

« C’est quand même étrange, je ne comprends pas, d’habitude je monte tranquillement sur le canapé et mon maître ne me dit rien, et aujourd’hui alors que j’en ai particulièrement envie parce que je viens du parc où il pleut, j’ai froid et je suis plein de boue il a commencé à me crier dessus pour que je descende … ». 

Saviez-vous que la meilleure technique pour empêcher votre chien de monter sur le canapé, c’est lui apprendre justement à monter sur le canapé comme un ordre à part entière, dans le même registre que « assis » ou « pas bouger » ? De cette manière, votre chien ne montera pas sur le canapé lorsque bon lui semble, il comprendra qu’il doit avoir reçu un ordre pour ça.

 

5. Attendre de lui qu’il pense comme un être humain

Cette erreur découle du même concept que le point précédent. Nous pensons que notre chien peut comprendre ce qui est autorisé et ce qui est interdit en suivant la logique.

Par exemple: Vous avez un chiot ou un jeune chien et vous lui donnez comme jouet une vieille pantoufle bonne pour la poubelle. Après ça, vous attendez de votre chien qu’il soit gentil, aboie si un voleur approche, vous apporte le journal le dimanche matin et soit capable de faire la différence entre une vieille pantoufle toute abîmée et une paire de Nike à 200 euros. Comment vous dire…

 

6. Lui mettre du parfum

Cette image n’a même pas besoin d’explications! Si vous parfumez votre chien, vous ferez de lui l’exclu du groupe de chiens du parc parce qu’il aura une odeur bizarre et il ne se sentira pas à l’aise. Les chiens doivent sentir le chien, pas le parfum. Les chiens obtiennent toute une série d’informations sur les autres chiens grâce à leur odorat et nous ne devons pas intervenir dans ce processus naturel. Si votre chien sent mauvais parce qu’il est sale, lavez-le avec un produit spécialement fait pour les chiens et ne le parfumez pas. N’oubliez pas d’autant plus que les chiens ont un sens de l’odorat extrêmement puissant, et ce qui pour vous rappelle une légère brise parfumée à la mûre, sentira grave la cocotte pour lui.

 

7. Crier sur votre chien

Sauf problème de santé, les chiens ne sont pas sourds, ils vous entendent parfaitement. La preuve en est: ils sont capables de vous entendre ouvrir un paquet de gâteaux depuis l’autre bout de la maison.

Alors pourquoi criez-vous sur votre chien? Parfois il peut avoir du mal à comprendre si vous êtes en train de le gronder ou si vous vous extasiez en disant qu’il est vraiment adorable à croquer! L’idéal étant de lui parler avec un ton doux, et d’adopter un ton plus grave et sec si on a besoin de le gronder, en utilisant des mots comme « non », « mal » ou « pas bien ». Il est complètement inutile de demander à votre chien « pourquoi est-ce que tu as mangé ma collection de disques?! » parce qu’il ne va absolument rien comprendre à ce que vous êtes en train de lui dire, ou pire encore, un jour il pourrait bien vous répondre!

 

 

8. Essayer d’aider notre chien à se dépenser en le faisant courir

Alors certes faire du sport fait beaucoup de bien à votre chien, courir un peu au parc ou lui lancer un jouet pour qu’il aille le chercher permettra d’entretenir ses articulations. Mais ne convertissez pas « va chercher la balle » en l’unique activité physique proposée. Vous risquez de transformer un simple jeu en un problème de comportement. Cela pourrait poser problème dans ses relations avec les autres chiens, puisqu’il voudra seulement aller chercher la balle (seul) et même se battre pour l’attraper en premier.

Une autre erreur classique consiste à penser qu’un bon jogging laissera notre chien K.O. et que nous pourrons donc le laisser seul à la maison pendant de longues heures après ça. La course ne fera qu’exciter votre chien et le fait de l’enfermer à la maison juste après ça pourra provoquer en lui une certaine anxiété, qu’il essayera de combattre en faisant des dégâts à la maison. Mauvaise idée…

Une bonne idée pour rentrer à la maison avec un chien détendu est de terminer la promenade avec un exercice d’odorat d’une durée de 10 à 15 minutes. Vous pouvez par exemple cacher quelques friandises dans l’herbe ou préparer un jeu d’odorat à la maison. Utiliser son odorat est une des activité qui fatigue le plus un chien. Vous pouvez également faire une promenade tranquillement, en le laissant renifler tout ce qu’il souhaite. Retrouvez ici les meilleures manières d’aider votre chien à se dépenser. 

 

9. Faire la fête à notre chien lorsqu’on rentre à la maison, ou lui faire des adieux déchirants avant de partir

Sauf si vous rentrez d’une mission de plusieurs années en Afghanistan, la meilleure chose à faire lorsque vous passez le seuil de la porte de chez vous est d’ignorer votre chien et lui présenter votre dos s’il commence à vous sauter dessus. Saluez-le seulement lorsqu’il se sera calmé. N’oubliez pas les points précédents, si votre chien à l’habitude de se rouler par terre de joie à vos côtés dès que vous rentrez à la maison, il trouvera cela normal de faire pareil avec chaque personne qui viendra vous rendre visite ou relever le compteur d’eau.

Cela est aussi valable lorsque vous partez. Pour éviter de générer un problème d’anxiété de séparation, le mieux à faire et de partir sans rien dire (non ce n’est pas cruel, c’est pour son bien).

 

10. Le gronder trop tard

La règle est très simple: « si vous ne l’avez pas pris sur le fait, ce n’est pas arrivé ».

Si en rentrant à la maison vous trouvez une flaque d’urine dans le salon, ou une télécommande mâchouillée, cela ne sert à rien de gronder votre chien quatre heures après les faits. Il ne comprendra pas pourquoi vous faites ça (même si vous lui montrez la télécommande cassée ou lui collez la truffe dans son urine) et il pensera que vous lui criez dessus sans motif apparent, alors qu’il avait une confiance aveugle en vous. Comptez jusqu’à dix, ignorez-le quelques instants et ramassez ses bêtises. Si vous avez la possibilité que votre chien ne puisse pas vous voir en train de nettoyer ses exploits c’est encore mieux. La seule manière d’apprendre à un chien qu’il ne faut pas faire quelque chose, c’est en le prenant sur le fait.

 

11. Ne pas le laisser être ce qu’il est… un chien

Les chiens courent, sautent et aboient. Les chiens jouent avec d’autres chiens, se grognent dessus, bavent, font pipi et caca. Ils perdent leurs poils (certains plus que d’autres) et peuvent être extrêmement sociables avec le reste du monde, ou pas du tout. Chaque chien est différent des autres. Chaque chien a sa propre personnalité, ses propres goûts et intérêts. N’attendez pas que votre chien soit la copie conforme du chien de votre enfance qui était si parfait et que vous avez tant aimé. Mais surtout, n’attendez pas d’un chien qu’il soit autre chose que ce qu’il est, un chien.

Votre maison est enfouie sous les poils de chiens? Vous avez pris la décision de vivre avec un chien, lui n’a pas décidé le genre de poils qu’il allait avoir. Si vous retrouvez de l’urine ou des excréments lorsque vous rentrez chez vous, demandez-vous si vous le sortez suffisamment, aux bons moments et si son alimentation lui convient. Si le fait que votre chien aboie lorsqu’il souhaite quelque chose vous dérange, essayez de passer une journée sans parler et sans connaître le langage des signes, vous verrez à quel point c’est frustrant pour lui que vous lui criez dessus pour qu’il se taise.

Aimons les chiens tels qu’ils sont: des animaux qui étaient des loups il y a des milliers d’années, mais qui de nos jours font partie de notre famille, auxquels nous portons de l’amour, avec lesquels nous vivons pleins d’expériences et d’aventures mais qui restent tout de même des animaux.

Aimez-le tel qu’ il est, parce que lui vous aime comme vous êtes.

 

Leave a Comment.